Les autres initiatives

Les autres initiatives

Nous assistons au lancement d’un nombre croissant d’appels, destinés à aboutir à une candidature commune. Nos objectifs sont les mêmes et nous sommes en contact, voire signataires, de certaines d’entre-eux. Nous ne différons que par la méthode (1).

Voici les principales :

(1) Ces appels visent à faire pression sur les partis de gauche pour qu’ils s’entendent afin de présenter une candidature commune. Nous craignons qu’ils échouent car ils sont prisonniers d’un accord politique et tiennent les citoyens (qui, au mieux, seront ensuite invités à participer à une large primaire opposant les personnalités politiques) dans une posture d’attente. Pour éviter la redite de 2017,  nous pensons qu’il faut inverser la logique et s’appuyer d’emblée sur la dynamique de la souveraineté populaire. C’est-à-dire : donner la possibilité aux citoyens de se rassembler (sans faire un préalable de l’existence d’un socle programmatique), leur permettre de définir le mode de désignation, puis choisir une candidature commune parmi eux. Les personnalités politiques pourraient être plus enclines à nous rejoindre, car elles ne renonceraient pas à leur programme initial, et, si elles sont désignées, y gagneraient en légitimité. Ce n’est pas le programme qui est commun, c’est une candidature au sein d’une famille de valeurs proches ! Au-delà, parce que nous l’avons à cœur aussi : c’est le seul mode de désignation vraiment citoyen.